AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mariage au MA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marguerite
Maîtresse de maison


Cantidad de envíos : 645
Fecha de inscripción : 09/09/2006

MessageSujet: Mariage au MA   Dim 03 Juin 2007, 16:01

Source : http://pages.infinit.net/celte/mariage.html

Cérémoniel du mariage
Le prêtre en surplis ou aube et étole blanche, accompagné d'un clerc, se présente par l'entrée principale de l'église. Il prend la parole en souhaitant la bienvenue à tous.

« Bonnes gens , nous sommes ici rassemblés pour parfaire le mariage de NM (nom masculin) et NF (nom féminin).
Nous avons proclamé en sainte église trois bans, par trois jours différents, entre ces deux personnes et présentement proclamons le quart d'habondan. Que s'il y a aucun ou aucune qui sache empêchement par quoi l'un ne puis avoir l'autre en loi de mariage, le dise sous peine d'excommuniement. »

Le prêtre fait une pause en parcourant l'assistance du regard.

« Puisqu'il n'y a aucun empêchement, nous prierons tous et supplierons la bonté et majesté de Dieu qu'il Lui plaise de ratifier et avoir pour agréable le saint propos par Lui donné à ces deux futurs époux. »

Le prêtre se tourne vers le marié et lui demande :

« Quel est ton nom ? »

Le marié répond :

« On me connaît sous le nom de NM. »

Et de même à la mariée qui répond :

« On me connaît sous le nom de NF. »

Le prêtre enchaîne.

« NF, acceptes-tu librement de prendre pour époux NM ? »

La mariée répond :

« Oui. »

Le prêtre demande :

« NM, veux-tu vraiment NF pour épouse ? »

Le marié répond :

« Oui. »

Alors le prêtre tend les mains vers les époux et leur prend la main droite. Il place la main de l'homme dans la main de la femme en disant :

« NF, je te remet NM comme époux pour que tu le gardes, sain ou malade, et que tu lui conserves ta foi selon les commandements de l'Église. L'acceptes-tu ainsi ? »

La mariée répond :

« Oui je l'accepte. »

Puis inversant le geste et plaçant la main de la femme dans celle de l'homme, le prêtre dit :

« NM, je te remet NF comme épouse pour que tu la gardes, saine ou malade, et que tu lui conserves ta foi selon les commandements de l'Église. L'acceptes-tu ainsi ? »

Le marié répond :

« Oui je l'accepte. »

À ce moment le prêtre entoure les mains droites jointes des époux de l'extrémité de son étole en prononçant la formule suivante :

« Puisque vous avez donné pareil consentement à votre union, donnez-vous l'un à l'autre la foi que vous devez à Dieu et à la sainte Église. Gardez-vous mutuellement dans la parfaite fidélité et l'aide mutuelle, selon la règle et le dévouement du mariage. »

Le prêtre retire son étole et les mains se séparent. Il fait signe au clerc qui l'assiste d'apporter l'anneau et il le bénit.

« Créateur et conservateur du genre humain, Toi qui donne la grâce spirituelle et qui fais largesse de la vie éternelle, daigne envoyer ta bénédiction céleste sur cet anneau , œuvre d'un artisan, ta créature ; afin qu'en le portant, l'épouse soit munie de la protection céleste, qu'elle fuie les tentations du démon, qu'elle garde fidélité à son mari, qu'elle instruise ses enfants dans la piété, qu'elle trouve grâce auprès de tous et que par une conduite bonne sainte elle parvienne au salut éternel. »

Après la bénédiction de l'anneau, l'époux le prend et le passe successivement au trois premiers doigts de la main droite en disant :

« De cet anneau je t'épouse, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. »

Le clerc présente les arrhes (trois pièces de monnaies) au prêtre qui les bénit :

« Bénis, Seigneur cet or (ou cet argent) que nous bénissons en ton nom, suppliant ton immense bonté de faire que tous ceux qui en seront dotés soient pourvus par Dieu des richesses de la grâce et de la gloire, ici et dans l'éternité, pour les siècles des siècles. Amen. »

L'époux prend les pièces et les remet à son épouse en lui disant :

« De cet or je te doue et de mon corps je t'honore. »

L'épouse place les pièces dans sa bourse. Les époux s'agenouillent, face à face, se tenant par les deux mains. Le clerc apporte le poêle aux témoins qui le déploient et l'étendent au dessus des mariés. Pendant que le prêtre récite la bénédiction nuptiale, le clerc encense les mariés et les témoins.

« Prions, frères très chers, le Dieu tout-puissant qui a daigné répandre la grâce de sa bénédiction, pour que se multiplie la descendance du genre humain. Et demandons -Lui qu'Il garde Lui-même ses serviteurs ici présents NM et NF, qu'Il a appelés à l'union matrimoniale.
Qu'il leur donne des sens apaisés, des cœurs accordés et une conduite gouvernée par un mutuel amour.
Qu'ils obtiennent aussi, par sa faveur, des enfants, et qu'étant le don que lui même leur accorde, lui-même leur maintienne sa bénédiction ; qu'ainsi ses serviteurs ici présents le serve en toute humilité de leur cœur, eux qui ne doutent pas d'avoir été l'objet de sa rédemption et de la richesse de ses dons.
Par le Christ Notre-Seigneur tout-puissant qui vit et qui règne dans les siècles des siècles, AMEN. »

Le poêle est retiré, les époux se relèvent et s'embrassent. Le prêtre conclut :

« Allez dans la paix du Christ. »

Tous se retirent. La cérémonie se continuera au repas de noce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mariage au MA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» [RP] Mariage de Myckilem et Naurestel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille de Volpilhat - Familia de Volpilhat :: Fiefs des Volpilhat - Feudos de los de Volpilhat :: L'Hostel des Malpertuis :: Dans l'Hostel :: La bibliothèque-
Sauter vers: