AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Baptême de Marguerite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kad

avatar

Cantidad de envíos : 2
Fecha de inscripción : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Mar 27 Mar 2007, 11:00

A l'invitation de Marguerite, le diacre prit la suite de SE Jeandalf.

Ils se dirigèrent devant l'église, sur la petite place ou avaient été entreposées les victuailles afin qu'ils puissent festoyer pour célébrer l'évènement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marguerite
Maîtresse de maison
avatar

Cantidad de envíos : 645
Fecha de inscripción : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Mer 28 Mar 2007, 10:20

La baronne prit une coupe d'hypocras, préparé par les soins de Flamenca, la leva, et clama :

-« Qu'Aristote vous prête santé et longue vie à tous ! »

Avant de la porter à ses lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanAntonio d'Appérault
Vicomte de Melun et de Meaux
avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Mer 28 Mar 2007, 11:43

Le vicomte de Melun, arrivé quelques peu en retard, était assis dans les derniers rangs de l'église, suivant avec attention la cérémonie de baptème de la jeune Marguerite. Il était encore surpris que ses parents n'aient point songé à la baptiser plus tôt, d'autant que tous deux étaient de bons aristotéliciens. Enfin, ce premier pas dans la foi était maintenant réalisé, et de fort belle manière. A l'issue de la cérémonie, il resta encore quelques minutes assis, finissant de se reposer du long voyage qu'il avait effectué pour venir. Il laissa ainsi les invités aller saluer la maîtresse de maison puis se leva et s'approcha d'elle pour la saluer à son tour.

Bonjour à vous damoiselle Marguerite. Pardonnez mon retard, mais des imprévus de voyage m'ont retardé. Vous voici à présent sous la garde bienveillante d'Aristote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Marguerite
Maîtresse de maison
avatar

Cantidad de envíos : 645
Fecha de inscripción : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Mer 28 Mar 2007, 14:10

Le visage de la baronne s'illumina. Deux des trois hommes de sa vie était devant elle. Après son frère, voilà le parrain, et si proche d'elle par leurs relations épistolaires qu'elle pourrait presque l'appeler père.
Il n'aurait manqué que le géniteur, qu'elle aimait tout autant, pour que toute sa vie soit résumée à ce groupe d'hommes. Car au final, quelles femmes y avait-il dans sa vie ? Sa mère, que le Très-Haut ait son âme.
Rosissant en l'approchant, elle dit :


-« Vicomte, cher ami, je vous prie de me pardonner si je ne suis point venue vous voir tout de suite. Vous-même avez opéré de loin votre rôle de parrain, ce dont je ne vous blâme pas... Je ne saurais exprimer le bonheur que j'ai à vous trouver ici. Soyez le bienvenu. »

Au delà de cette présentation assez formelle, comme toujours on lui avait appris à le faire, elle espérait que le vicomte percevrait son émotion sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanAntonio d'Appérault
Vicomte de Melun et de Meaux
avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Mer 28 Mar 2007, 20:38

Le vicomte regarda la maîtresse de maison approcher. Elle semblait ravie de le revoir et, si elle n'en laissait rien paraître dans son discours, son regard en disait bien plus long sur ce qu'elle avait en tête. Il se détendit donc, bien mieux que lors des dernières cérémonies auxquelles il avait participé, et sourit.

Je ne puis vous en vouloir, vous aviez à faire avec vos autres convives. Je vous remercie de votre accueil. Comment vous portez-vous depuis notre dernière entrevue ? Et messire votre père nous fera-t-il l'honneur de sa présence ?

Le vicomte écouta alors la réponse de son hôte, avide de nouvelles. Il s'était pris d'affection pour la jeune demoiselle au soir des funérailles de sa mère. Elle résidait depuis lors seule entre Bram et Carcassonne, ou sur les routes, et la pensée de la savoir seule était déroutante. Il faudrait en parler au comte de Volpilhat si l'occasion se présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Marguerite
Maîtresse de maison
avatar

Cantidad de envíos : 645
Fecha de inscripción : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Jeu 29 Mar 2007, 07:04

-« Je me porte, ma foi, sur mes deux jambes, et fort bien d'ailleurs. Comment pourrais-je aller mal quand tout dans ma vie semble prendre un tournant nouveau et si délicieux ?
J'ai reçu l'assurance de Monsieur mon père qu'il ferait tout son possible pour venir. Mais vous savez, au-delà des Pyrénées, l'Aragon est en guerre contre son voisin, guerre à laquelle Monsieur mon père prend part, du moins à ce que je comprends des quelques messages qu'il me fait parvenir quand je vais en Aragon. Je ne le trouve que rarement à Urgel. Je prie pour lui... »

La baronne, tout en parlant, prenait soin de veiller, à son entour, à ce que les quelques invités ne manquent de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymerssende

avatar

Cantidad de envíos : 10
Fecha de inscripción : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Jeu 29 Mar 2007, 11:26

Aymerssende regrettait d'avoir emprunté un mulet pour venir assister au baptême de la plus jeune fille de sa défunte marraine.
En effet, à peine arrivé à mi-chemin, il s'était mis à boîter, et de plus en plus, obligeant Aymie à descendre et à le conduire par la bride.
C'est ainsi qu'elle arriva... Evidemment la cérémonie était terminée.

Aymerssende se fit discrète : il n'y avait que peu de monde de son rang, et elle ne voulait pas qu'on la prisse pour une mécréante ne venant que pour manger !

Des yeux, elle chercha une silhouette blanche, mais elle devait être cachée par ce chevalier à haute stature. Aussi Aymie attendit-elle un peu à l'écart pour présenter ses hommages à la jeune baronne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marguerite
Maîtresse de maison
avatar

Cantidad de envíos : 645
Fecha de inscripción : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Dim 01 Avr 2007, 21:41

La baronne allait, venait, toujours guettant ses invités, veillant à ce qu'ils ne manquent de rien. Elle repéra une dame qui ne lui était pas inconnue, et son visage s'illumina - s'il ne l'était déjà - quand elle la reconnut. S'avançant vers elle, elle lui dit :

-« Dame Aymerssende, je suis fort heureuse de vous trouver à mon baptême. Je pensais que personne ne serait disponible, j'ai le bonheur de m'être trompée. Comment vous portez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanAntonio d'Appérault
Vicomte de Melun et de Meaux
avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Mar 10 Avr 2007, 07:33

Le vicomte laissa la demoiselle aller accueillir un nouveau convive, puis se dirigea vers le buffet. Le long voyage, et la cérémonie, avait eut raison de son estomac et une petite collation ne serait point de trop. Il se fit servir un verre de vin et quelques spécialités languedociennes, repensant avec le sourire à son précédent repas dans ce castel. Les spécialités étaient fort bonne, et le vin moins rapeux que la dernière cuvée issue de son domaine. Le trouvant à sa guise, il se le fit vite remplir à nouveau, et alla s'asseoir, se sentant faiblir sur ses jambes, sur un bord de la place, dans un grand fauteuil d'osier plutôt confortable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Marguerite
Maîtresse de maison
avatar

Cantidad de envíos : 645
Fecha de inscripción : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Mar 10 Avr 2007, 21:45

Petit à petit, certains étaient partis, ou l'esprit ailleurs. La baronne tortillait nerveusement dans ses mains sa médaille de baptême, ne sachant où aller, à qui parler, et qui lui répondrait.

Le vicomte de Melun et de Donnemarie Dontilly était à l'écart, et visiblement fatigué, ce que Marguerite pouvait comprendre. Son pauvre parrain avait sans doute chevauché à brides abattues dès qu'il avait reçu son courrier, et une pointe de remords venait la ronger. S'excusant auprès des autres invités, elle alla vers le bord de la place et prit place dans le seul autre fauteuil en osier qu'il y avait, à côté du premier.

S'asseyant de côté, le bras appuyé sur l'accoudoir, elle sourit et dit :


-« Alors, mon cher ami et presque père, vous êtes fatigué ? Voulez-vous que je demande à Flamenca qu'elle vous prépare une boisson stimulante ? »

Elle marqua une pause, puis reprit sur un autre registre :

-« Comment va votre famille ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phelipe

avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Mer 11 Avr 2007, 18:52

Phelipe n’était pas à son aise entouré d’autant de personnes de haut rang. Pas qu’il en soit d’un moindre mais ces dernières années l’avaient éloigné de ce monde de politesse et de respect bien hiérarchisé.

S’autorisant à manger et boire un peu, il vagabondait autour du buffet, profitant que soleil qui venait éclairer cette journée si particulière pour son amie.

Il rendait leurs sourires aux personnes qui le saluaient. Margot était en conversation avec un homme de forte stature. Il se demanda si sa présence en ces lieux était encore bien utile. Pourtant il n’avait envie de partir. Ce baptême, ce sourire sur le visage de Margot, cette église…
Tout cela le ramenait à l’époque de sa propre cérémonie baptismale, l’époque où il ressentait au plus profond de son être la présence du Plus Haut. Mais cette foi, il l’avait perdu. Même aujourd’hui l’église ne reconnaissait pas son baptême et lui demandait un cérémonial de confirmation. Une autre façon de laver les dernières traces visibles de ces heures passées à étudier les textes sacrés.

Aussi, voir autant de joie apporté par cette foi qui lui semblait inébranlable, remplissait Phelipe d’un sentiment confus de regrets pour son désengagement mêlé d’incompréhension.

Il se décida à faire le tour des jardins le temps que l’agitation retombe et que les amis de Margot se lassent ou se désintéressent des mouvements alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanAntonio d'Appérault
Vicomte de Melun et de Meaux
avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Jeu 12 Avr 2007, 07:18

Le vicomte sortit de son état de repos lorsque la maîtresse de maison vint vers lui. Elle était encore jeune mais son assurance était déjà grande. A n'en pas douter, elle avait sa place dans les hautes sphères. Emu par les mots qu'elle prononça, oubliant la dureté du voyage depuis la Champagne, il se tourna vers elle, souriant, et répondit d'une voix douce, du moins aussi douce qu'il le pouvait encore.

Père ? Moi ? En effet, je suis désormais votre père dans l'église d'Aristote et je tâcherai de vous apprendre ce que je sais. Et je suis en effet très usé, le voyage fut long et les routes ne sont pas des plus tendres. Mon âge ne me permet plus de chevaucher sur de si longues distances. Je ne dirai donc point non sur un petit remontant.

Il fit silence quelques instants, repensant avec regret à sa jeunesse passée, où il chevauchait des jours entiers sans ressentir de fatigue. Que ce temps paraissait loin. Réalisant qu'il se trouvait à une fête, il changea de sujet de discussion.

Ma famille dites vous. Et bien, je n'en sais que peu de choses, à mon grand regret. Le marquis de Nemours, chargé de la défense de Paris durant la guerre en Anjou, m'a demandé mon soutien et, depuis quelques semaines maintenant, je m'attelle à la défense de la rive droite de Paris. S'occuper de l'intendance, répartir les effectifs qui m'ont été attribué, veiller à ce qu'aucune porte ne soit laissé à l'abandon, tout ceci est fort prenant. Je n'ai pas eut l'occasion de revoir ma tendre fille, partie dans son domaine de Valois pour se reposer, et Louis est toujours chez son maître, où il poursuit son apprentissage. Je pense organiser prochainement des grandes fêtes en mon domaine, j'aurai sans doute l'occasion de les revoir tous.

Reprenant sur une note plus gaie, il demanda à son tour.

Mais vous même, vous voici baptisée, et déjà grande. Quels projets avez-vous en tête ? Dites moi tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Jehan
Comte d'Urgel / Maître de la famille
avatar

Cantidad de envíos : 84
Fecha de inscripción : 25/09/2005

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Jeu 12 Avr 2007, 20:58

Une quinzaine de cavaliers débouchèrent soudain en la grand place de Bram, causant trouble et confusion parmi les invités. Quels étaient donc ces importuns portant banière échiquetée ?

L'un d'entre eux leva une main gantée de cuir et sa voix claire articula le chaud dialecte d'oultremont :


-Id a cuidar de los corceles mientras felicito a mi hija. Y que no os emborrachéis, mañana regresamos.

L'homme descendit de cheval avec lesteté et épousseta son chapeau sombre. Les cheveux grisonnant, il portait la vesture noire et la barbe en pointe des gens d'Hispagne ; et son regard ambré cherchait du regard quelque chose. Ou quelqu'un.

Il l'avisa et un sourire se dessina sur son visage déjà mûr. Qu'elle avait grandi depuis son dernier voyage en Urgel. La fierté envahit ses traits comme il marchait d'un pas assuré vers Marguerite. Dieu qu'elle ressemblait à sa mère.


-Ma fille, déclara Jehan d'Urgel, pardonnez mon retard, mais Sa Majesté le roy d'Aragon, notre cousin, réclamait ma présence à ses côté. Je suis fort aise de vous savoir ondoyée. Le sacrement suivant est le mariage, savez-vous ? ajouta-t-il en souriant.

Balayant d'un regard circulaire les invités présents, il reconnut son héritier. Il le laissa venir à lui et le gratifia d'une accolade :


-Voyez-vous ça, le baron de Malpertuis en personne ! Quel diable de nobliau, de plus en plus rouquin. Le portrait craché de son père, quoi qu'il ait le cheveu fol de ses aïeux.

Après quoi, il salua d'un mouvement de tête le Vicomte de Melun, la seule personne qu'il connût céans.

_________________
Jehan de Volpilhat, comte d'Urgel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marguerite
Maîtresse de maison
avatar

Cantidad de envíos : 645
Fecha de inscripción : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Jeu 12 Avr 2007, 21:05

La jeune baronne fit signe à Flamenca de s'approcher, lui murmura quelques mots à l'oreille. La cuisinière hocha la tête et partit aussitôt. Marguerite reporta son attention sur le Vicomte.

-« Je vous prie encore d'excuser la précipitation de cette cérémonie, mon ami... Si j'avais su que cela vous serait si fatigant de venir... J'aurais pu y songer en plus ! Ah, je suis encore bien étourdie. »

Alors qu'elle l'écoutait parler de sa famille, Flamenca revint et remit au Vicomte et à la baronne un hydromel vinifié et riche.

-« Vous êtes encore bien chargé... Cette guerre touche tout le monde, moi-même elle affecte mon présent et mon avenir. Le héraut du Languedoc est en guerre en Anjou, et j'ai crainte de répondre à la missive qu'il m'a laissée à son départ, de peur que la lettre s'égare. Et j'ai aussi besoin de lui pour régler une affaire de déménagement... Mon seigneur le Comte a bien voulu m'accorder de changer de fief. Non que je n'aime pas Bram, mais Calvisson a quelque chose de plus qui ne me déplaît pas. Même si je serai plus loin de l'Aragon et de mon cher père... Voilà ce qui m'occupera. Hormis cela, le conseil comtal semble avoir quelques problèmes de présence des conseillers, aussi peut-être y serai-je appelée en remplacement de l'un ou l'autre.

Mais surtout, ce baptême n'est que pour moi l'ouverture d'une porte, non seulement pour le mariage que mon père ne manquera pas de me... proposer, et pour le sacerdoce dans lequel je souhaite entrer. Oh, pas la prêtrise, je sais combien je compte pour mon père et combien il est important de s'allier par le mariage à de grandes familles. Mais je souhaite devenir diaconesse pour malgré tout servir le Très Haut, tant qu'il me le sera permis.

Et votre jeune fils, chez qui l'avez-vous placé ? Lui aussi est promis à de grandes choses, je suppose ? »

Soudain, une cavalcade se fit entendre, et Marguerite bondit de son siège pour accueillir celui qu'elle espérait toujours. Un poids s'envola de son coeur. Non sans hésiter, un sourire très large au visage, elle s'approcha de son père, salua et embrassa sa main.

-« Mon père, ce m'est une joie immense de vous voir. Soyez assuré que je ne vous en veux nullement d'être en retard pour avoir fait votre devoir. Vous êtes là, et mon bonheur ne saurait être plus grand. »

Comme son père parlait mariage, elle sourit timidement et répondit simplement par l'affirmative.

-« Je suivrai votre volonté, père, et vous le savez. »

Rappel HRP : le RP se déroule le 25 mars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phelipe

avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Jeu 12 Avr 2007, 21:57

Revenant de son escapade dans les jardins, Phelipe perçut le bruit des sabots d’une dizaine de chevaux qui se déplaçaient en direction de la place de l’église.
Lorsqu’il revint enfin sur le lieu de la célébration, il observa les nouveaux venus. L’emblème qu’ils portaient en bannière ne laissa de doute au sujet de leur identité, le comte d’Urgel, père de Margot, était arrivé.

Il attendit quelques instants que les retrouvailles avec sa fille fussent terminées, puis il s’avança en direction de l’homme. Le frère de Phelipe était, ou avait été un temps, le meilleur ami de Jehan de Volpilhat.

Il s’introduit à lui après s’être incliné.


-« Ravi de faire votre connaissance Sieur. Permettez que je me présente, je me nomme Phelipe de Sauhnac, seigneur de Sauhnac ; frère de Charles de Castelmaure, Duc de Valromey, Baron de Chablis, seigneur de Castelmaure, seigneur de Cassagnes-Begonhès et Pair de France. Je crois savoir que vous eussiez entretenu quelques relations amicales avec mon parent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanAntonio d'Appérault
Vicomte de Melun et de Meaux
avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Ven 13 Avr 2007, 07:48

Le vicomte écouta attentivement les propos de la maîtresse de maison. Lorsqu'elle eut finit, il tacha de se remémorer tout ce qu'elle avait abordé, afin de répondre de la façon la plus complète que possible. Oubliant cependant le passage sur la guerre, il se contenta du reste.

Et bien, j'en suis fort heureux. De vous voir, à peine baptisée, penser déjà à vous investir pour l'Eglise, c'est là un ravissement pour moi. Vous me ramenez à un passé, pas encore si lointain il me semble, et pourtant, où j'ai lutté pour l'Eglise, moi aussi, mais non point pour prêcher mais pour la défendre par le glaive. Enfin, celà n'est pas la question. J'espère que vous parviendrez à faire ce que vous avez prévu.
Quant à mon fils, il se trouve chez le marquis de Nemours, le grand Albert de l'Epine, et son épouse, ma vieille amie Matthilde de Beaugency. Ce sont des personnes admirables, estimables, que j'ai connu sous l'ère Caedes, moment où j'ai rencontré messire votre père. Il faudra que je vous parle de ce grand homme, un jour, si votre père ne l'a point fait. Par sa naissance, par son éducation, et par son statut d'oncle du dauphin, il a forcément un grand avenir devant lui, s'il peut se l'approprier. Mais, j'espère qu'il pourra mener les combats qu'il souhaite, et non être contrôlé par d'autres. Nous verrons.

Un cortège fit son apparition : le comte d'Urgel était arrivé. Le vicomte de l'avait plus vu depuis les funérailles de feue son épouse, à Narbonne, et encore l'entrevue fut-elle brève. Le comte le salua, il en fit donc de même, se leva, et fit quelques pas dans sa direction, laissant la jeune Marguerite accueillir son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Jehan
Comte d'Urgel / Maître de la famille
avatar

Cantidad de envíos : 84
Fecha de inscripción : 25/09/2005

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Ven 13 Avr 2007, 16:27

Marguerite a écrit:
Comme son père parlait mariage, elle sourit timidement et répondit simplement par l'affirmative.

-« Je suivrai votre volonté, père, et vous le savez. »

Le comte d'Urgel eut un sourire bienveillant, et répondit aussitôt :

-Nous verrons, ma fille, le temps n'est point encore venu. Bientôt je me verrai recognu le rang d'Infant d'Aragon dont ma mère, vostre grand-mère, fut privée. Je suis ce jour héritier présomptif de la Couronne aragonaise, vostre frère est au second rang dans l'ordre dynastique, et partant vostre main sera promptement recherchée par maints princes de l'Aristotélité. Par vous, l'Aragon scellera ses alliances et signera ses paix. Béni soit le Tout-Puissant pour la fortune enfin retrouvée de notre maison.

Un jeune homme vint s'incliner devant le comte, se disant frère du duc de Valromey. Don Juhan, ainsi qu'on l'appelait oultremont, répondit sans tarder :

-Le frère de ce gredin de Chablis ? Diable ! Comment va-t-il ? Il me semble qu'il jouait les matamores en terre seldjoukide, selon les dernières nouvelles qui me parvinrent de lui. Je ne l'ai hélas plus vu depuis fort longtemps...

Le comte d'Urgel leva les yeux un instant, cherchant dans sa mémoire.

-... C'est cela. Depuis le jour où le Lévanide sans honneur jugea bon de m'expulser de sa pairie de lâches, où, si cela vous rassure, vostre frère fut toujours une exception. Que devient ce vieux Chablis ? Il doit approcher de ses quarante printemps, comme moi-même...

Se tournant vers le père de la reyne, il eut une hésitation. Cet homme n'était-il pas le beau-père du monarque fantoche qui souillait les Lys de France ? Le souvenir du jeune baron de Donnemarie, fidèle parmi les fidèles du grand Caedes, lui fit mettre de côté les rancoeurs dynastiques.

Alors, le Dix-Septième comte d'Urgel lui lança, outre un sourire avenant :


-Messire de Melun, approchez donc, mon ami, et me donnez de vos nouvelles et de celle de Chablis, si en avez.

_________________
Jehan de Volpilhat, comte d'Urgel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phelipe

avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Ven 13 Avr 2007, 17:55

-« Charles est de retour en son domaine de Chablis, en compagnie de notre mère Jehanne. Je l’ai moi-même visité il y a peu, et par ce que j’en ai vu, son esprits et les valeurs qui sont siennes n’ont pris de rides…. En bien ou en mal ! »

Un léger sourire aux airs de persiflages s’était affiché un instant sur le visage de Phelipe.

-« Il sera fort heureux d’avoir de vos nouvelles. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanAntonio d'Appérault
Vicomte de Melun et de Meaux
avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Sam 14 Avr 2007, 07:04

Le vicomte s'avança vers le comte, lorsqu'il l'appela, demandant des nouvelles. Leur dernière entrevue avait été relativement courte, mais les circonstances excusaient l'homme. D'autant qu'il s'agissait d'une personne de confiance, et ami de longue date. Il le salua donc, ainsi qu'une troisième personne, dont il pensait avoir entendu qu'il s'agissait du frère du Duc de Valromey.

Et bien, Malpertuis, vous voilà donc en grande forme, dirait-on. Je suis ravi de vous revoir, depuis tout ce temps. Je me porte ma foi fort bien, si ce n'est que les années me font souvent sentir leur présence. J'essaye cependant, jour après jour, de continuer à veiller sur l'héritage caedessien, en Champagne. Malheureusement, certaines personnes aux dents longues, croyant vouloir redonner une gloire au duché, l'amènent dans un état lamentable.

Quant à Chablis, j'ai bien peur de devoir vous répondre que je n'en sais strictement rien. JE ne me suis guère habitué aux fastes de la cour. La présence de nombreuses personnes, la famille de celui qui vous succèda à la tête de la hérauderie, ou celle du premier connétable de France, ou celle des Plantagenêts, m'exaspérant au plus haut point, par leur état d'auto suffisance. Ces gens sont une plaie pour le royaume. Vous avez peut être appris que ma reyne de fille avait enfanté un héritier au trône. J'étais présent, au Louvre, ce soir là. Ces gens se comportaient, comme toujours, comme s'ils étaient plus importants que le roy lui même. Mon gendre n'est point le meilleur monarque que le royaume puisse avoir, mais il a dans ses conseillers des éléments dont il serait judicieux de se passer.

Enfin, ce n'est point là la question, et si je vais devoir m'y faire par ma nouvelle charge de Grand Veneur du Roy, je resterai toujours en dehors de cette bande de courtisans, prêts à tout pour les faveurs de la reyne.

Et vous donc, Malpertuis. Comment se passe donc votre vie en Aragon, auprès du roy ? La cour est-elle aussi pourrie de l'intérieur qu'en France ?

Se taisant, le vicomte reprit son souffle. Trop de choses accumulées depuis longtemps, il n'avait put retenir le flot de parole lorsque le comte Jehan avait demandé de ses nouvelles. Il espérait ne pas avoir importuné le conseiller du roy d'Aragon. Il attendit la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Jehan
Comte d'Urgel / Maître de la famille
avatar

Cantidad de envíos : 84
Fecha de inscripción : 25/09/2005

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Sam 14 Avr 2007, 10:14

Le comte d'Urgel interrompit Melun :

-Mon ami, ne me nommez plus Malpertuis. Il se tourna vers son fils qui se trouvait non loin. Vecy Reginhart, mon hoir, qui a repris nom, cry et armes des barons de Malpertuis. Il est l'avenir de mon sang et mérite fort bien, au vu des qualités qu'il démontre depuis l'enfance, de porter ce nom. Nommez moi simplement Urgel, qui fut le titre de mon grand-père maternel et est désormais le mien.

Attentif aux paroles du vicomte, Jehan reprit :

-J'ay appris, oui, que du Lévanide était né un mâle. Et vous avez raison de dire que votre gendre n'a rien d'un bon monarque : ses fréquentations en ont toujours témoigné. J'ay pour lui un mélange d'aversion et de pitié. Un homme si seul, qui vit reclus en son palais du Louvre, ne regardant même pas son Royaume partir à la dérive et ses courtisans s'entredéchirer pour quelques miettes d'honneurs... Au jour où j'ai publié mes Mémoires de Fronde, plus un pair pour me soutenir, tous niant la vérité que j'exposai. Ma déchéance n'en fut que plus honteuse pour eux tous, et je partai pour l'Hispagne la teste haulte et l'honneur sauf.

Quant aux aultres... J'ignore tout du nouveau connétable, d'autant qu'il me semblait que cette charge était concédée à vie et que le duc d'Argenton n'était point mort... Je connais bien les Plantagenêts, race abjecte qui se prétend descendante de Guillaume le Conquérant. Quant au duc Anthony de Massigny, c'était mon amy et je ne saurais imaginer qu'il ait perdu toutes les qualités chevaleresques qui estoient les siennes. Plaise à Dieu que vos chasses éloignent un peu les vautours de l'antichambre royale...

Alors le vicomte s'enquit des nouvelles du comte, ce à quoi ce dernier répondit de bonne grâce.

-Nous avons la chance, en Aragon, d'avoir monarque jeune, juste, bon et raisonnable. Mon cousin le roy Imnaril est tout l'inverse du triste Lévan ; et c'est plaisir de le conseiller. J'ai pour lui une grande amitié et je me plais à croire qu'elle est réciproque. Bientôt, je serai fait Grand Chancelier d'Aragon et tenterai de sauvegarder la Couronne des graves périls qui la secouent : les révoltes catalanes qui couvent, les querelles religieuses entre Averroesistes et Aristotéliciens, et le conflit avec la Navarre du vil Carlos de Viana.

La Cour de Saragosse est comme toutes les Cours, conclut le comte, à la différence que Sa Majesté mon cousin y met bon ordre et sait choisir au mieux ses conseillers.

_________________
Jehan de Volpilhat, comte d'Urgel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanAntonio d'Appérault
Vicomte de Melun et de Meaux
avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Sam 14 Avr 2007, 15:51

Le vicomte réalisa, même s'il le savait, que les terres familiales avaient changé de détenteur.

Messire comte, si je vous nomme Malpertuis, c'est par habitude. Et je ne doute point que votre fils, avec l'ascendance qu'il a, soit doté de grandes qualités. Veuillez m'excuser si j'ai put par là l'offenser.

Il écouta alors la suite du discours du comte, fort éloquent. Lorsqu'il se tut, le vicomte put repondre, à propos de la cour parisienne.

Je me souviens de cette affaire, oui. Et j'en suis navré pour vous. Mais, je pense que si sa majesté ne fait pas toujours les bons choix, c'est davantage car ceux qui le conseillent pensent avant tout à eux. Il n'est pas sans défaut, mais, mieux conseillé, je pense qu'il pourrait faire un bon roy. C'est du moins un rêve que je caresse. J'espère que le dauphin saura redonner sa grandeur à la France. Et avec l'ascendance maternelle qu'il a, je n'en saurais douter.

Mais, pour en revenir au connétable, il a en effet changé de nom. Je ne connais que peu l'actuel, mais je doute qu'il puisse valoir son prédecesseur en terme de profonde nullité. Il quitta ses fonctions dernièrement, cherchant à devenir grand maître de France. Heureusement, la pairie comporte encore quelques personnes de bon goût qui choisis le duc di Juliano.
Ces traine-savattes me répugnent, Argenton en tête. Peut être moins que son épouse néanmoins, marraine de mon dauphin de petit fils. Quelle tristesse.

Et Massigny. S'il eut à un moment des idées chevaleresques, je crois qu'il les a oublié depuis. Non content d'avoir fait baronne celle qu'il voulait épouser, alors même qu'elle ne le méritait pas, il laisse la noblesse sans réponses, se contentant de répondre aux marquis, du moins à leurs épouses, et aux princes. Les autres, il s'en moque copieusement, et se fait très discret lorsqu'on le met devant ses erreurs. Vous avez de l'amitié pour lui, mais, personnellement, je ne peux supporter ses manières. Savez-vous qui il avait nommé pour l'assister lorsqu'il était grand maître des cérémonies ? Sa propre épouse. Faire tout celà en famille est tellement mieux.

Ainsi donc, les chasses royales, j'espère pouvoir en perdre quelques uns dans les bois de Vincennes. C'est le plus beau service que je puisse donner à la France et à son monarque.

Il médita un peu les propos d'Urgel, quant à la cour aragonaise. Elle semblait bien adaptée à la gestion d'un royaume. Il se demanda si celà serait possible de reprendre ce modèle en France mais, trop de choses se dresseraient contre.

En tout cas, le roy d'Aragon semble avoir trouvé, lui la solution. Cependant, je pense, mais je peux me tromper, qu'il avait circonstances plus favorables. Le nombre de grands seigneurs est grand, en France, même si leurs idéaux ne sont point souvent nobles. Pour conserver un tant soit peu de pouvoir, la solution la plus simple, plus simple même qu'être compétent, est de courtiser le roy, ou son épouse. Et les institutions parisiennes, ainsi que le Louvre, sont emplis de personnes qui se dévoue énormément pour leur cause personnelle, avides de pouvoirs, de gloire et de titres.

Vous savez, Urgel, parfois, je me demande ce que je dois faire. Me battre pour tâcher de proposer autre chose que ce nid de vautour, ou bien laisser tomber et partir voir du pays. La première solution a bien entendu ma préférence, mais, il n'est point aisé de changer ces choses là, les gens au pouvoir tenant à garder ce qu'elles ont.

Il reprit son souffle un instant, puis continua.

Vous me parlez d'une guerre contre la Navarre ? Ma foi, si celà doit mal tourner, au royaume de France, peut être qu'une lame supplémentaire ne vous sera point inutile. J'y songerai.

Enfin, l'endroit n'est pas tellement approprié pour parler de politique et j'imagine que votre fille souhaiterais profiter de son père, à l'occasion de son baptème. Mais peut être pourrions-nous continuer, plus tard, cette conversation. Qu'en dites-vous ?

Le vicomte se tut enfin. A dire vrai, il aurait volontier reprit une place dans un fauteuil, après avoir consommer quelque boisson rafraîchissante. Il attendit néanmoins que le comte réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Jehan
Comte d'Urgel / Maître de la famille
avatar

Cantidad de envíos : 84
Fecha de inscripción : 25/09/2005

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Mer 25 Avr 2007, 17:49

-Comme il vous siéra, mon amy, nous pouvons reprendre cette conversation plus tard, voire entretenir quelque correspondance si l'idée vous agrée. Je serais fort aise d'avoir régulièrement nouvelles de vous et de cette Cour de France si corrompue. Quant à la Navarre, sourit le comte, votre bras ne sera pas de trop pour ramener à la raison le cruel roy Charles. Vous êtes le bienvenu en mes terres tant qu'il vous plaira...

... et que votre gendre n'est point avecques vous, ajouta-t-il.

Puis il chercha du regard sa fille, dont il souhaitait prendre des nouvelles.

_________________
Jehan de Volpilhat, comte d'Urgel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SanAntonio d'Appérault
Vicomte de Melun et de Meaux
avatar

Cantidad de envíos : 32
Fecha de inscripción : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Jeu 26 Avr 2007, 13:48

Le vicomte sourit en entendant la réponse du comte. Le mot "amy" résonnait dans sa tête. Ainsi il se touvait encore quelques personnes pour oser donner ce qualificatif au vicomte, notamment dans sa province champenoise. Saluant son interlocuteur, il lui répondit :

Ce serait avec grande joie que de donner de mes nouvelles à votre personne.

Et pour la Navarre, je vais y réfléchir...et viendrais accompagné si d'aventure je ralliais votre bannière, mais point de mon gendre qui a...d'autres occupations.

Maintenant, veuillez m'excuser, mais notre discussion m'a donné grand soif. Je vous invite à m'accompagner si vous le souhaitez, mais je vois votre fille, et me dit que je lui ai assez emprunté son père. Ce sera pour une autre fois, Urgel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inapperaultspero.forumactif.com
Marguerite
Maîtresse de maison
avatar

Cantidad de envíos : 645
Fecha de inscripción : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   Sam 28 Avr 2007, 13:23

La jeune fille était pensive, et écouta d'une oreille distraite les paroles de ses deux pères, le géniteur et le parrain. Mais elle ne put que sourire et approuver silencieusement parfois, car elle avait pu constater, la seule fois où elle s'était présentée à la Cour, et les nombreuses fois où elle avait écrit au Duc de Montchenu, que bien des choses que disait le Vicomte de Melun étaient vraies... Pour certaines, elles lui avaient échappé, sans doute parce qu'elle n'avait pas l'habitude de s'attarder sur ce genre de choses, et qu'elle était moins rompue à la vie de cour que le père de la Reyne.

Puis elle se mit à rêver aux chasses royales qu'évoqua le Vicomte, et tenta de s'imaginer faucon au poignet. Mais elle chassa bien vite cette image, elle se savait bien jeune déjà pour réussir des prouesses équestres, alors galoper dans les bois à la suite d'une meute et des chasseurs ou poursuivre un faucon... Ce n'était pas encore pour elle.
La discussion entre les deux hommes touchant à sa fin, elle put lever la tête vers eux et leur sourire à tous deux. Elle avait trop de respect pour les interrompre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baptême de Marguerite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptême de Marguerite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Baptême de Thequeen1
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Baptêmes de RoseMontagu, DavidGradir, Talban de la Cauve.
» 4 baptêmes [ PsD, PdP, PR, CdA, NN, Rosy, NdS ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille de Volpilhat - Familia de Volpilhat :: Divers :: Baronnie de Bram :: La ville de Bram :: L'église Saint-Julien-et-Sainte-Basilisse-
Sauter vers: